Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Lettre d'informations

Les moustiques, si nuisibles ?

Publié le : 25/07/2022 16:01:50
Catégories : Le saviez-vous ?

Les moustiques, si nuisibles ?

Les beaux jours sont revenus, les températures atteignent des sommets et comme tous les ans, ils sont de retour. Je veux bien évidemment parler de nos « amis » les moustiques. 


Comme vous le savez peut-être, seules les femelles piquent, car elles ont besoin des protéines présentes dans le sang pour permettre aux œufs d’arriver à maturation. Une fois ce processus terminé, le moustique s’en va et peut voler pendant plusieurs heures avant d’avoir besoin de piquer de nouveau.

Ainsi, la plupart du temps, les moustiques se nourrissent du nectar et du jus sucré des fleurs et fruits murs. 

Mais seulement 6 % des espèces de moustiques répertoriés s’en prennent à l’Homme. Certaines espèces absorbent uniquement le sang des petits animaux. 
La liste de leurs victimes est large : les moustiques s’en prennent aux mammifères, aux batraciens et aux reptiles, mais surtout aux oiseaux. 

Aussi, toutes les espèces de moustiques ne piquent pas au même moment de la journée. Ainsi, le moustique tigre va plutôt piquer en plein jour contrairement à d’autres qui piquent la nuit et au petit matin, car leur sensibilité olfactive est plus développée à ce moment.

Vous avez l’impression que les moustiques s’en prennent toujours à vous ?
C’est tout à fait possible. En effet, des études semblent montrer que les personnes du groupe sanguin O ont plus de chance de se faire piquer que celles d’autres groupes. 
Le moustique qui se repère à l’odorat (et non à la lumière) perçoit en fait le signal chimique de notre peau ce qui semble indiquer notre groupe sanguin (et donc les personnes qu’ils préfèrent piquer). 

Mais le groupe sanguin n’est pas la seule cause : les moustiques repèrent leur proie grâce au CO2 rejeté. C’est pour cette raison que les femmes enceintes qui rejettent environ 20 % de CO2 de plus qu'à l'habitude sont plus susceptibles d’être piquées.
La consommation d’alcool fait augmenter indirectement notre rejet de CO2 donc nous rend aussi plus vulnérable aux piqûres (ce n’est pas dû à un sang plus sucré). 

Enfin, une autre raison avancée est la transpiration. En effet, lorsque nous transpirons, nous, sécrétons de l’acide lactique que les moustiques adorent. Combiné avec un corps chaud, vous êtes un véritable plat de choix. 

Pourquoi les boutons de moustiques démangent-ils autant ?
Lorsque la femelle moustique pique elle injecte de la salive pour empêcher le sang de coaguler et pouvoir l'aspirer. Mais cette salive provoque une réaction inflammatoire plus ou moins importante chez l’homme. 

Comment soulager les piqûres de moustiques ?
Si la piqûre est infectée, il faut absolument consulter un médecin. 

Une pommade avec des corticoïdes peut être appliquée en cas de forte réaction inflammatoire. 
Les crèmes à l'aloé-vera soulagent aussi très bien. 

Il existe des rollers aux huiles essentielles pratiques et qui apaisent rapidement.

Comment éviter de vous faire piquer ? 
Si on ne peut pas changer de groupe sanguin ni réduire notre expiration en CO2 et à moins de vous entourer d’amis plus appétissants que vous pour les moustiques, certaines solutions moins farfelues existent pour tenter d’échapper aux piqûres. 

Pour cela pas de solution miraculeuse : 
- Essayez de se couvrir plus le soir. 
- Mettez des moustiquaires au niveau des fenêtres et des portes. 
- Placez de la citronnelle où en diffuser des huiles essentielles de citronnelle, car l’odeur dégagée camoufle la vôtre et repousse plus largement tous les insecte volant.
- Pulvérisez un spray répulsif ou un autre produit à appliquer sur la peau, mais attention l’efficacité laisse parfois à désirer et peuvent être mauvais pour votre santé alors lavez vous bien les mains après les avoir touchés / manipulés.
- Braquez un ventilateur sur vous, car le flux d’air gêne le moustique.

   

Aussi, pour éviter les moustiques, évitez de laisser de l'eau stagnante chez vous, car c’est là où se développent les larves de moustiques. Donc faites bien attention aux pots de fleurs. 

Pourquoi n’y a-t-il pas de moustiques en hiver ?
Contrairement aux idées reçues, les moustiques ne migrent pas en hiver. Dès que les températures descendent en dessous de 15 °C, le développement, des larves de moustique se mettent en pause. À moins que l’eau dans laquelle ils sont ne gêle, elles passent tranquillement l'hiver et reprennent leur développement au printemps.

Tous les moustiques adultes ne meurent pas pour autant avec le froid. Les moustiques femelles adultes au moment de la saison froide peuvent prolonger leur durée de vie en emmagasinant de la graisse et en se plaçant dans un abri suffisamment chaud. Elles restent alors immobiles tout au long de l'hiver. C’est pour cela qu’on peut voir des moustiques adultes dès qu’ils commencent à faire chaud. 

Cette capacité impressionnante d’hibernation n’est en réalité utilisée que par très peu de moustiques, car les réserves de graisse doivent être suffisantes. 

Mais au fond, à quoi servent les moustiques ?
Je pense que vous l’aurez compris, les moustiques ne sont pas seulement là pour nous provoquer de gros boutons qui démangent ou nous transmettre des maladies. 
Ils constituent un membre indispensable de la chaîne alimentaire. Sans lui, les scientifiques estiment que la moitié des oiseaux disparaîtraient uniquement par manque de nourriture. 

De même, ils participent activement à la pollinisation.

Les larves ont aussi leur utilité, car pour se nourrir, elles filtrent l’eau dans laquelle elles se trouvent. De cette façon, ils le débarrassent des bactéries qui s’y trouvent, contribuant ainsi à nettoyer et à soulager notre environnement.

Les scientifiques leur portent aussi une grande attention pour les propriétés de leur salive (anticoagulantes et stimulantes de l’histamine) et l’anatomie de leur aiguille.
Alors même si les moustiques nous agacent particulièrement et représentent un danger, leur disparition causerait énormément de dégâts. 

Eloïse P

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)